forum du foot breton

le forum change d'adresse rendez vous sur http://footbreton.forumaction.net n'hesitez pas a venir nombreux
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 44 saisons en Ligue 1...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorientais

avatar

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: 44 saisons en Ligue 1...   Lun 14 Mai - 21:02

FC Nantes : 44 saisons consécutives en Ligue 1
Condamné à descendre en Ligue 2, le FC Nantes était le doyen d'une Ligue 1 qu'il avait largement marquée de son empreinte.


A l'image de Marama Vahirua, champion de France en 2001 avec les Canaris, le FC Nantes va ramer en Ligue 2... (Reuters)





A compter de l'année prochaine, le nouveau doyen de la Ligue 1 sera vraisemblablement le Paris Saint-Germain. En 44 saisons en Ligue 1, le FC Nantes n'a pourtant terminé que 8 fois au-delà de la 10e place, contre 17 fois sur le podium. Avec huit titres de champion et trois Coupes de France, c'est même le plus beau palmarès du football français derrière Saint-Étienne et l'Olympique de Marseille.
Le club de Loire-Atlantique possède ainsi de nombreux records en championnat, comme celui de la plus longue invincibilité à domicile (92 matchs entre le 15 mai 1976 et le 7 avril 1981) ou du plus petit nombre de défaites sur une saison (une seule lors de la saison 94-95). Les internationaux français qui y ont été formés sont nombreux : d'Henri Michel à Didier Deschamps, en passant par Marcel Desailly ou Maxime Bossis, pour ne citer que ceux qui ont été capitaines de l'équipe de France !

Bye bye le jeu à la nantaise ?
Connu pour son « jeu à la Nantaise » , initié par l'Espagnol José Arribas dans les années 60 et véritable label du club, le FC Nantes a souvent su allier beau jeu et résultat, un anachronisme dans le football moderne. Grâce à ce jeu de passe en une touche de balle, les Canaris ont marqué l'histoire du football français, notamment avec ce but :
But de Patrice Loko contre le PSG, saison 1994-95


Nantes psg



Parmi les reproches faits au club, le FC Nantes n'a notamment jamais réussi à hisser ce style de jeu au plus haut niveau européen où ses meilleures performances resteront deux demi-finales perdues : en 1980 contre le FC Valence, en Coupe des Vainqueurs de Coupe ; et en 1996 contre la Juventus de Turin, en Ligue des Champions. Pas sûr que les Bretons parviennent à faire mieux avant de nombreuses années...

_________________
Lorient en Ligue 1


Dernière édition par le Lun 14 Mai - 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorientais

avatar

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: 44 saisons en Ligue 1...   Lun 14 Mai - 21:14


_________________
Lorient en Ligue 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gweltaz
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 346
Age : 36
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: 44 saisons en Ligue 1...   Jeu 17 Mai - 0:32

Alors que le FC Nantes va mettre un terme à 44 années de présence dans l’élite, « But! Nantes » a donné la parole aux présidents des clubs de L2 que les Canaris devraient rencontrer l’an prochain.


Michel Moretti (Ajaccio)
C’est un grand club, presque une légende du foot français. Mais depuis trois-quatre ans, Nantes n’est plus Nantes. Cette année, les observateurs pensaient qu’on faisait partie des favoris pour la montée et que Metz connaîtrait des difficultés. Finalement, ils ont survolé le championnat et nous, on n’a jamais été dans le coup. Nantes a des bases solides, de grosses infrastructures et un public pour remonter rapidement.

Charles Orlanducci (Bastia)
Vous savez, quand tout part de travers, c’est difficile de redresser la situation. En général, les clubs qui descendent comme Nantes remontent dans les deux années qui suivent. Encore faut-il qu’il y ait une bonne dynamique qui se crée. Il faut mettre le bleu de chauffe. La Ligue 2, c’est spécial. Quand vous vous appelez Nantes et que vous êtes attendu partout, ça rend la tâche plus difficile.

Michel Guyot (Brest)
On s’y attendait. Depuis quelques années, ils se trompent : ils n’ont pas voulu continuer le travail initié par Arribas. Ils ont préféré changer d’orientation. Ils en payent le prix aujourd’hui. Je ne sais pas si le FC Nantes est assez solide pour réussir un aller-retour. L’engagement et la proximité sont essentiels pour un actionnaire. Quand le patron n’est pas dans la maison et que ça dérape, en général, ça cafouille.

Patrick Trotignon (Châteauroux)
La relégation, ça n’arrive pas qu’aux autres. Le FCNA était l’un des rares clubs à ne pas y être allé. D’un côté, on pense aux Nantais : c’est un drame pour eux. De l’autre, on raisonne égoïstement en se disant que ça va valoriser la L2. Nantes, c’est un poids lourd. Ils s’en sortiront. Mais pour cela, il faudra faire comme les autres. Ça se jouera sur le terrain, pas à la Playstation ou au Lotofoot.

Armand Lopes (Créteil)
Nantes représente une école de foot, un jeu à la brésilienne. C’est dommage. J’aime beaucoup ce club. Leur descente fait partie des aléas du football. Au point de vue médiatique, Nantes est un nom. On a eu Saint-Etienne il y a deux saisons, Strasbourg et Metz cette année, c’est vrai que ça motive et fait venir du public. Metz a réussi la remontée immédiate mais peu l’ont fait. Saint-Etienne avait dû patienter trois ans.

Bernard Gnecchi (Dijon)
On aurait aussi aimé retrouver le PSG mais malheureusement, ils vont se maintenir (rires). Blague à part, je suis surpris de ce qui arrive au FC Nantes. C’est toujours regrettable de voir un grand club en difficulté. Pour nous, ça fera une affiche. C’est comme Marseille en L1. Mais ça réduit aussi les possibilités de monter : l’année prochaine, il n’y aura que deux places en jeu. La première, elle est pour Nantes.

Michel Rablat (directeur sportif, Grenoble)
Je suis très désagréablement surpris. Nantes représente ma jeunesse au niveau de la qualité de jeu. C’est un peu mon club de cœur. Pour la Ligue 2, c’est un plus. Le spectacle et l’affluence dans les stades s’en ressentiront. Metz est remonté de suite cette année, pourquoi pas Nantes ? Le recrutement sera primordial. On ne remonte pas avec des jeunes et des joueurs qui ne sont pas là pour se faire mal.

Gilles Perrin (directeur général, Gueugnon)
Nous sommes le plus ancien club de L2 et nous n’avons jamais rencontré Nantes dans ce championnat. On a joué dernièrement contre Caen devant 18 000 personnes. C’est très bien d’affronter des clubs de l’envergure de Nantes. Avec un budget de 25 millions, ils ont beaucoup d’arguments pour monter. Mais avec 15 millions d’euros, Guingamp a eu des difficultés pour se maintenir. Le budget ne fait pas tout.

Noël Le Graët (Guingamp)
Le FC Nantes, c’est pour moi un monument du jeu. La gestion, ça va, ça vient. Mais ce qui fait la valeur de Nantes, c’est son jeu collectif de très haut niveau et il s’est un peu effrité. C’était son patrimoine. Avant, quand je regardais le FCNA à la télé, je ne me levais pas de mon fauteuil. On n’a pas su garder ce qui faisait la force sportive de ce club. Maintenant, ils vont devoir s’habituer très vite à la L2.

Jean-Pierre Louvel (Le Havre)
Ça m’étonne et ça me désole de voir Nantes descendre. Le club a une base, une formation, une réputation. On ne peut pas être satisfait. Cela prouve que personne ne doit être hautain envers d’autres clubs. Bien sûr qu’au niveau du prestige, leur présence donnera un relief supplémentaire à la L2. Mais encore une fois, je préfère voir Nantes en L1. Ils ont les ressources pour remonter très vite.

Bernard Laydis (Libourne Saint-Seurin)
Après 44 années en L1, ça va faire un trou. C’est comme ça, le sport a parlé. Je ne suis pas Madame Soleil mais ce sera sans doute compliqué pour eux en L2. Il faut voir comment ils vont gérer le traumatisme de la descente. Mais il y a tout de même une grande différence entre les deux niveaux. Metz et vraisemblablement Strasbourg remontent, Ajaccio n’a pas été vraiment inquiété. Il n’y a pas de raison.

Jacques Prévost (Niort)
C’est une catastrophe pour le foot français. Le FC Nantes ne méritait pas ça. Je pense qu’ils auront beaucoup de difficultés : la L2, ce n’est pas simple. C’est plus âpre, plus physique. Mais ils disposent d’un budget conséquent qui devrait leur donner les moyens de bâtir une équipe performante et d’investir dans leur centre de formation. Ils pourront s’appuyer là-dessus pour rebondir.

Jean-Pierre Caillot (Reims)
Nous comprenons la tristesse des Nantais car ça nous rappelle ce que Reims a vécu des années en arrière. Comme Reims, le FC Nantes est un club mythique. Ce sont deux historiques qui vont donc se retrouver. Je crois qu’ils ont les clés. Cette relégation peut leur servir d’électrochoc : ça leur fera peut-être prendre des décisions qu’ils n’ont pas voulu prendre jusqu’ici.

_________________
Ra vezo digabestr ma bro !!!
BREIZH POWAAAA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breizh-foot.forum-free.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 44 saisons en Ligue 1...   

Revenir en haut Aller en bas
 
44 saisons en Ligue 1...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le blog Ligue 2
» ligue course virtuelle Big Block Modifié(Rfactor)
» Course Ligue 15 TT1/8 et Amicale Brushless à ANOS le 2 Mai
» [photos]Le HAC en ligue 1
» Commission de discipline 2010-2011 - Ligue 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum du foot breton :: Ligue 2 :: FC Nantes Atlantique-
Sauter vers: